dimanche 9 décembre 2012

La Sagrada familia et la chaînette

La Sagrada Familia est une des nombreuses œuvres de Gaudi. Elle se remarque par ses formes peu conventionnelles. C'est aussi l'un des monuments les plus visités d'Espagne.
Derrière cette architecture se cachent des trésors d'ingéniosité nécessaires pour concevoir une structure aussi élancée.

Gaudi a été très inspiré par les formes créées dans la nature. Cette "touche" naturelle, et très "organique" est identifiable dans bon nombre de constructions qu'il a créées.
Antoni Gaudi

Gaudi faisait preuve d'une très grande créativité, et l'utilisation de cette courbe, la chainette, montre que les processus et méthodes créatives sont présentes en nous. Tous les outils de la créativité sont là pour nous forcer à appliquer des recettes créatives, à nous "obliger" à voir le monder différemment. Certains créatifs bondiront en lisant ces mots, car pour beaucoup créativité et contrainte devraient s'opposer... J'aurais certainement l'occasion d'évoquer cet aspect plus tard.
La chaînette, courbe mathématique, décrit la forme que prend un fil pesant, tenu entre deux appuis. On a donc un corps très peu rigide, prenant une forme "idéale" dans le champ de la gravité. Ecartons ce fil de sa position d'équilibre et il reprendra sa place. C'est donc lieu de dépense minimale d'énergie de ce fil.
la chainette

Le génie de Gaudi a été de faire le lien entre une arche et ce fil pendant entre deux appuis.

Un des principes de résolution de TRIZ se nomme "faire l'inverse", en ayant notamment les deux guides suivants:
  • Inverser l’action utilisée normalement pour résoudre le problème
  • Retourner l’objet ou inverser le process
Si j'observe une arche et que j'applique "retourner l'objet ou inverser le process", je fais le lien avec l'approche utilisée par Gaudi. L'arche optimale a alors la forme de la chaînette.
Gaudi utilisa des maquettes suspendues au plafond. Chaque élément architectural était représenté par un fil auquel il accrochait un lest représentant sa masse. Il a pu approcher ainsi la géométrie à l'aide de cette maquette, et travailler ensuite a partir de croquis ou photographies. 
D'autres structures sont aussi bâties selon ce principe. On peut par exemple citer la gateway arch
The Gateway Arch
Un génie créatif, tel que Gaudi, est capable de voir les choses selon un point de vue différent, et de transposer des solutions dans un autre domaine. Rien ne faisait naturellement le lien entre cette courbe, la chaînette (aussi nommée cosinus hyperbolique), et la conception d'une arche. Pourtant, le lien existait, et un processus permettant de "retourner" le problème a mis à jour une solution optimale pour distribuer au mieux les forces et assurer une structure minimale.
Je ne sais pas si Gaudi a été le premier à utiliser ce principe, mais il est sûr que bon nombre d'architectes l'ayant précédé n'ont pas fait le parallèle entre une structure "pendante" telle que la chaînette et une structure "montante" telle qu'une arche.
Enregistrer un commentaire