mercredi 13 mars 2013

Loi #8: Dynamisation des systèmes

Voilà arrivée la description de la huitième loi: Augmentation de la dynamisation.
Afin d'augmenter leur efficacité, les systèmes tendent à devenir de plus en plus dynamiques.
Ainsi, les systèmes rigides deviennent plus souples (et donc adaptables), et s'adaptent aux contraintes extérieures.


Dans ce sens, la dynamisation des systèmes est un prolongement de la loi « transition du macro vers le micro.
Le mètre, représenté dans l’icône ci-dessus, passe donc par les étapes :
  • mètre rigide
  • mètre pliant
  • mètre à ruban
La suite est prise avec la loi « du macro vers le micro », avec l'étape « mètre laser »
Pour l'application de cette loi, on doit observer le système technique existant, et se demander quelle partie doit être dynamisée. C'est bien sûr, au regard de la fonction principale utile, la partie qui est en contact avec l'objet (voir pour cela « la fonction principale utile »).
Si, dans un système technique, ce n'est pas cette partie qui nécessite la dynamisation, c'est donc un de ses sous-systèmes, qui a sa propre Fonction principale utile. On se retrouve alors dans la même configuration que précédemment, mais au niveau d'un sous-système.
Enregistrer un commentaire