samedi 12 décembre 2015

Un Problème? ou autre chose?

Souvent, face à une difficulté, le mot "problème" apparaît.
Le problème (si je puis dire) est que ce mot est, dans nos contrées, souvent entâché d'une vision très négative.
Notre culture, centrée sur la réussite, est prompte à stigmatiser ces situations nécessitant de notre part une mobilisation créatrice, et, ce faisant, réduit notre capacité de résolution.




Pour autant, il suffit simplement de changer le regard que l'on a sur la situation en question pour y voir autre chose que cet aspect négatif.
Un "problème" est une situation où l'on a détecté que certains paramètres sont à améliorer.
Se centrer sur le cœur de cette situation permet de faire abstraction de "pollutions" qui tiennent des à priori, des idées préconçues, des rancoeurs, etc...
Mais il existe aussi un autre moyen de s'affranchir de ces désagréments:
Encore un enseignement de TRIZ, la sémantique est importante dans la résolution desdits problèmes. On insiste notamment sur le fait d'utiliser un vocabulaire très universel pour décrire les situations. Cet exercice, loin d'être simple, permet de mieux décrire et comprendre la situation à améliorer, notamment en le rendant accessible à des non spécialistes.

Pour les problèmes, il est possible aussi de contourner cette difficulté liée au poids de ce mot: il suffit de le remplacer par un autre!! On peut y voir l'utilisation d'un principe TRIZ: le 26, la copie.

Ainsi, certaines organisations ont établi des codes éliminant ce terme "problématique".
On trouve bon nombre de mots candidats. On peut parler de Challenge, de Défi, d'Opportunité de progrès, et j'en passe.
Tous ces mots ne changent pas la situation à traiter, mais proposent une vision plus positive de celle-ci.
Alors, si dans une organisation ce mot a tendance à geler les initiatives, n'hésitez pas à le remplacer par un autre véhiculant une image plus à même de mobiliser les ressources dans la résolution en question.
Enregistrer un commentaire