jeudi 23 juin 2011

Innover ou Optimiser ?

La situation initiale
Voila deux termes contradictoires, et qui pourtant peuvent cohabiter grâce à un des principes de séparation, ce qui permet de les réconcilier. 
Dans le cas présent, je vais utiliser la séparation dans le temps comme principe pour cette description.
Supposons que l'on s'intéresse à l'amélioration d'un système et que, dans ce cas , on s'aperçoive que le paramètre que l'on veut améliorer ait une influence sur un second paramètre.
Rien que de très banal dans ce cas de figure, et on reconnaît là la description d'une contradiction technique:
Si j'améliore le paramètre P1, alors le paramètre P2 se dégrade, et vice-versa.

La réponse du système à tout changement de valeur de paramètre est représenté par la courbe ci-dessus.
Au tout début, sous sommes en a0. les paramètres P1 et P2 sont tous les deux évalués comme "moyens". Il faut faire quelque chose.
Première hypothèse: j'améliore le paramètre P1. Je me retrouve alors en A1 où le paramètre P2 est fortement dégradé. A l'inverse, si je choisis d'améliorer le paramètre P2, alors c'est P1 qui se dégrade.
J'en suis donc réduit à trouver un compromis, par exemple en a0 : Ni P1 ni P2 ne sont complètement satisfaisants, et on se contente d'une situation intermédiaire.

Si l'on s'intéresse à cette contradiction technique, en dévoilant la contradiction physique sous-jacente, on peut traiter celle-ci avec un des outils à notre disposition (principes de séparation, matrice,...). Une fois cette contradiction levée,  nous nous retrouvons dans le schéma ci-contre.
La résolution de la contradiction est figurée par la flèche "changement de modèle". On change alors de "courbe de réponse" du système, et le point atteint est a3, point pour lequel, les paramètres P1 et P2 satisfont pleinement aux exigences requises.
C'est seulement à ce moment, on peut rentrer dans une phase d'optimisation autour de a3, ce qui permet d'ajuster finement les paramètres du système. 

Ainsi, ces deux modes de traitement de problème, l'innovation (représentée par le changement de modèle), et l'optimisation (les ajustements autour du point a3), peuvent concourir, agissant chacun à une étape distincte du processus de conception. La solution innovante est cherchée dans les phases amont, et l'optimisation est réalisée une fois cette solution innovante trouvée. Les deux approches participent alors conjointement à la réalisation de la solution innovante satisfaisant à la demande initiale.

A lire aussi:

Innovation VS amélioration continue
Enregistrer un commentaire