lundi 14 novembre 2011

Jeu #7: Similitudes et différences

Le jeu des similitudes et différences aborde la notion de paramètre. Pour cela, il s'appuie sur un jeu: la devinette. La devinette permet de découvrir un objet, une chose, par la description de ses caractéristiques. Dans ce jeu, on va élaborer une devinette afin de découvrir l'objet en question.

Les règles
On demande aux enfants de tirer une carte parmi les cartes disponibles.
Ensuite, l'objectif va être de trouver une similitude entre l’objet de départ et les trois autres. Puis on fera de même, mais en cherchant cette fois une différence. Pour finir, l'enfant inventera une devinette avec ce qui a été trouvé pour faire découvrir aux autres enfants l’objet de départ.

L'objectif pédagogique 
Ce jeu permet de réinvestir les connaissances acquises dans d’autres situations, de même que de percevoir les constantes et les variables.
Comme beaucoup des jeux présentés, celui-ci force à l'analyse, en rapprochant deux objets et en caractérisants ceux-ci par comparaison, à savoir:
"Qu'est-ce qui est différent entre ces deux objets?"
"Qu'est-ce qui est similaire?" 
Les réponses ne sont généralement pas uniques, ce qui fait aussi la diversité de ce jeu.

Exemple
Dans l’exemple présenté, on part de l’objet 'ballon de foot'.
L’enfant se pose ces questions à propos des similarités entre les objets:
«Qu’y a-t-il de similaire entre le ballon de foot et le plateau d’un jeu d’échec ? »
« Entre le ballon de foot et une orange ? »
« Et entre le ballon de foot et une vache ? »
  Ensuite il se pose les questions suivantes, liées cette fois aux différences entre objets :
  «Qu’y a-t-il de différent entre le ballon de foot et le plateau d’un jeu d’échec ? » 
« Et entre le ballon de foot et une orange ? »
« Et enfin entre entre le ballon de foot et une vache ? »  
A l’aide de ses réponses il va inventer une devinette pour faire découvrir l’objet 'ballon de foot'. Exemple :
« Mon objet est noir et blanc comme un plateau de jeu d’échec, rond comme une orange, se trouve souvent dans l’herbe comme une vache.
Il ne se joue pas en binôme comme au jeu d’échec, ne se mange pas comme une orange et n’est pas un animal comme l’est la vache. Qui suis-je ? »

Conclusion
Ce jeu est une bonne base aux futures dissertations, de par la formulation qu'il nécessite de faire. De plus il apprend aux élèves à faire des ponts entre les choses, ce qui devient naturel à force de pratique. Ceci permet  de relier des connaissances de différentes matières au sein d'un même exercice.  Ce jeu est aussi utilisable avec les cartes des jeux 'polyvalents' (les jeux:  'les 9 écrans', 'spécialisation-généralisation', 'division', 'les hommes miniatures') mais aussi les cartes du jeu 'unification sports'. Dans ce cas, l'enseignant pourra dans un premier temps construire le matériel en choisissant 4 cartes, mais, à terme, il est possible de laisser les enfants construire eux-même le matériel en les laissant choisir les cartes.

Lien vers la fiche au format PDF en français
Enregistrer un commentaire